Hollywood on stage est un forum où vous incarnerez un acteur, une actrice, un réalisateur ... ou qui vous souhaiterez =)
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Les tontons flingueurs ont aussi besoin de manger (Pv Karl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Equipe de Tournage

Emily Watson


— Messages : 218
— Date d'inscription : 20/07/2009
— Citation : Carpe Diem
— Emploi/loisirs : Cascadeuse




— What About U?
— Vos projets en cours:
— Vos Relations:

MessageSujet: Les tontons flingueurs ont aussi besoin de manger (Pv Karl)   Mer 3 Fév - 21:19

Finalement, les jours de repos n'étaient pas si mal que ça. Emily ne regrettait pas sa décision : la glandouille, c'est bien ! Enfin, pas trop non plus. Si elle devait rester toute la journée à ne rien faire plusieurs jours d'affilé, elle deviendrait folle. L'exercice physique, c'était vraiment vital, pour elle ! Oui, il y en a qui penseraient le contraire, mais que voulez-vous, quand on est habitué à faire au moins une heure de sport par jour, on ne sait plus tenir en place. Mais se prendre une journée pour soi n'était pas non plus un mal.

Après avoir passé toute la matinée sous la couette comme un loire -car oui, elle adorait dormir peut-être même plus que bouger, mais ça c'est une autre histoire-, elle n'avait toujours pas eu envie de se lever. Courbatures, quand vous nous tenez ! Et puis, elle n'avait aucune envie de quitter la douce chaleur de son lit. Malgré le chauffage, elle trouvait qu'il faisait trop froid en dehors des draps. Il y avait donc un peu de tout : de la fatigue, de la flemme, une détermination à rester blottie contre son oreiller et ne rien faire de la journée...C'est dans ces cas-là qu'on a envie de dormir jusqu'à la fin de sa vie !

Il fallut quand même mettre un terme à ce délice des sensations pour affronter l'extérieur du lit. Ne serait-ce que pour préparer un déjeuner digne de ce nom. C'est que ça creuse, de dormir ! La marmotte ne mangea pas de chocolat, quoique ce fût son péché mignon, mais se fit réchauffer des restes au four micro-onde. Ou la vie d'une limace en hibernation.

Bref, passons sur des détails inutiles d'une journée aussi exaltante et venons-en au moment qui nous intéresse : le soir. Emily aurait certes pu aller se recoucher aussi sec et profiter de dormir encore une bonne nuit complète et bien récupérer. Non, ce coup-ci, elle avait décidé de sortir un peu. Aller au cinéma ? Non merci, elle en avait assez avec les tournages. Le théâtre ? Trop tard, elle n'avait ni reservé ni pris connaissance du programme. Il ne lui restait plus que le restaurant, ce qui lui éviterait au moins de faire la cuisine pour le soir. Ce jour-là, elle avait particulièrement la flemme.

Après une mûre réflexion d'environ trois secondes, elle se décida pour un restaurant italien où son frère l'avait emmenée une fois. Ils n'y avaient pas trouvé beaucoup de monde et y avaient très bien mangé. De plus, ça lui rappellerait de bons souvenirs et toute leur conversation. Mais même si elle était de bonne humeur -ce qui était naturel chez elle-, elle était quand même un peu triste d'y aller seule. Un instant elle fut tentée d'aller ailleurs pour ne pas se gâcher la soirée à penser que mince ! pourquoi Stephen n'est pas là ? puis elle se résigna à s'y rendre quand même. Il n'y avait pas de raison !

Elle s'était un peu habillée, histoire de ne pas arriver avec un jean élimé et un t-shirt fatigué. Non, elle avait opté pour une petite robe -pour une fois qu'elle mettait quelque qui n'avait pas deux jambes- un peu ample, d'un bleu qui rappelait ses yeux. Une touche de féminité ne lui ferait pas de mal ! Un coup de khol sur les paupières, une pince dans les cheveux...C'était à peu près correct. Du vite fait, mais du propre. Des bottes, une veste, et elle fut dehors en un clin d'oeil.

Il faisait plutôt froid, mais ça passait, pour la saison. Elle marchait à pas pressé pour se réchauffer un peu. Quand elle arriva à destination, Emily fut surprise d'y trouver une grande ligne de tables avec marqué "Reservé". Un serveur vint à sa rencontre, lui dit que c'était complet pour la soirée. Devant la moue un peu déçue de la jeune femme, il lui proposa cependant de partager sa table avec quelqu'un d'autre.
"Si ça ne vous dérange pas, bien sûr."

"Non, pas du tout." répondit-elle avec un sourire sincère. L'homme la conduisit jusqu'à une table vers le fond où se tenait un homme seul. Elle ne voulait pas déranger, mais il n'avait pas l'air d'un vieux ronchon achariatre.
"Excusez-moi, monsieur, cela vous dérangerait-il de partager votre table avec cette demoiselle ?" Cette dernière adressa un sourire engageant, n'espérant tout de même pas trop de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chanteur / Chanteuse

Karl Mansennen


— Messages : 364
— Date d'inscription : 10/08/2009
— Age : 25
— Niveau: : $$$$
— Localisation : Beverly Hills
— Citation : Passion est Souffrance; Amour ne Devrait Pas l'Être


— What About U?
— Vos projets en cours:
— Vos Relations:

MessageSujet: Re: Les tontons flingueurs ont aussi besoin de manger (Pv Karl)   Mer 3 Fév - 21:53

Ce soir là, j'eus envie de passer une soirée simple et sans débordements majeurs... Le genre de soirée qui n'existait plus pour moi depuis très longtemps, mais ça valait la peine de tenter le coup, surtout que c'était moins ennuyeux que de rester chez moi, à commander une pizza et de passer ma nuit devant la TV. Comme quoi, la vie de célébrité n'est pas si différente de celle des autres, du moins, sur le fond. Alors ce soir là, je m'étais rendu dans un restaurant italien du coin, assez chic sans être trop onéreux, plutôt simple et tranquille. Histoire de ne pas faire dans la conformité, je m'y étais rendu plutôt bien habillé pour l'occasion. Chemise, cravate, chapeau, toute la petite panoplie de "Gros Tony" ce qui me faisait intérieurement rire devant la tête que tirait les autres clients en me regardant. En dépit du maquillage, j'avais tout de même garder quelques attributs futiles et tape-à-l'œil comme quelques bagues. Tenant le journal ouvert devant mon visage, j'aurais vraiment pu passer pour le propriétaire ou pour un acteur ayant perdu son chemin dans les allées de LA, voir même un homme d'affaire assez démodé...

Tout ce passait tranquillement, cela faisait quelques minutes à peine que je m'étais installer, n'ayant toujours pas passé ma commande, que le serveur vint me demander si j'étais contre la compagnie d'une ravissante jeune femme, si mes yeux ne me trompaient pas... Après tout, c'était une possibilité, je ne prenais pas que de l'eau et du sucre... Refermant donc mon journal, que je repliais avant de poser sur un coin de la table libérant la place désormais libre. Affichant un léger sourire en coin, j'eus la malheureuse idée de m'élancer dans des propos terriblement puériles, mais tellement drôles! Finalement, la vanne de la soirée n'avait pas trop tard...

-Mah... Pas dé soucis mon pétit Luigi.

Une fois que le serveur s'en était donc aller, je reviens sur la jeune femme en reprenant une attitude décente et naturelle, arrêtant de jouer les idiots pendant quelques instants. Je n'avais pas peur du ridicule, oh que non, mais je n'avais pas spécialement envie de faire peur aux autres clients et à cette jeune femme. Après tout, ce soir là je n'étais venu qu'en temps que simple client, non pas en temps que célébrité déjantée et trouble fait... Me raclant la gorge, je passai une main dans mes cheveux d'ébènes en affichant un petit sourire en coin.

-Navré pour ce petit écart... Karl Mansennen, enchanté mademoiselle. J'espère que devoir vous installer à ma table ne vous dérange pas... Je dois reconnaitre que j'aurais peut-être pas dû venir dans un tel accoutrement, c'est vrai... Trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Equipe de Tournage

Emily Watson


— Messages : 218
— Date d'inscription : 20/07/2009
— Citation : Carpe Diem
— Emploi/loisirs : Cascadeuse




— What About U?
— Vos projets en cours:
— Vos Relations:

MessageSujet: Re: Les tontons flingueurs ont aussi besoin de manger (Pv Karl)   Mer 3 Fév - 23:02

Elle faillit exploser de rire en entendant la réplique de l'inconnu. Son look était déjà en décalage, quoique pas si ridicule que ça puisqu'il l'assumait et le portait donc bien, mais là, c'était sûr, elle l'adorait déjà ! Emily aimait les personnes un peu marginales, avec de l'humour et sociables, si possibles. Après, cela dépendait des personnes, mais en général, elle s'entendait bien avec ces gens-là.

Une fois le serveur parti, elle s'installa tranquillement, ôtant d'abord sa veste et posant son sac aux pieds de la chaise. Elle s'assit et regarda son nouvel interlocuteur avec un sourire. Karl Mansennen. Elle nota ce nom dans un coin de sa tête, sûre qu'elle n'oublierait au moins pas son visage. Pour ça, elle avait bonne mémoire, mais c'était peut-être l'une des rares choses qu'elle arrivait à retenir. La jeune cascadeuse faisait partie de ces personnes qui ne sont pas connectées à la réalité tout le temps, voire même pas suffisamment dans la journée pour dire qu'ils sont vraiment présents.

Ce qui ressortait en premier dans les propos de cet homme, c'était sa gentillesse. Il avait aussi conscience d'être décalé, ce qui le rendait d'autant plus sympathique qu'il avait l'air de vouloir s'amuser dans la vie. Il n'avait pas peur du ridicule, ce qui plaisait à la jeune femme qui aimait bien provoquer, mais dans la limite du raisonnable. Cela lui jouait d'ailleurs parfois des tours, même en restant dans une optique très sage. Il lui était arrivé, une fois, au lycée, de se retrouver dans une situation plutôt gênante : elle s'entendait bien avec le copain d'une de ses amies qu'elle s'amusait à rendre jalouse. Bien entendu, les deux jeunes filles savaient très bien qu'Emily ne piquerait jamais le mec de quelqu'un, et ce n'était qu'un jeu. Jeu qui n'était jamais allé plus loin qu'un main sur l'épaule ou des remarques avec des sous-entendus et un ton tellement faux qu'on ne pouvait pas faire plus flagrant. Seulement voilà, soit que le garçon était un abruti profond, soit qu'il se fichait bien de sortir avec cette fille-là ou une autre, il s'était mis à draguer Emily, même devant son actuelle copine. Au début, elles pensaient que c'était à lui de jouer, puis elles comprirent que ce n'était rien d'autre que la dure vérité : ce type avait une case en moins. Même avec des explications, il avait fallu une intervention de Stephen -qui se payait bien la tronche de sa jumelle à la maison- pour que le gros lourd la lâche enfin. Le point positif étant qu'elle n'avait pas perdu son amie à cause de ça, elle se méfiait des gens avec qui elle s'amusait à ce petit jeu à la base plutôt innocent. Elle avait trop peur de se retrouver bloquée elle ne savait trop où avec elle ne savait trop qui.

Mais en y réfléchissant bien, ce type pouvait bien la coincer dans les toilettes et essayer de l'étrangler avec du papier toilette ou de la noyer dans un lavabo sans bonde pour être bouché (elle avait bien pensé à la cuvette des toilettes, mais elle trouvait tout de même pas très classe par rapport au costume de ce gars-là). Comme si tous les psychopates du monde devaient se trouver sur sa route !

Deux faussettes se creusèrent aux coins de ses lèvres.

"Mah, voyons, il né faut pas vous excouser. Jé souis au contraire très flâtée d'être assise à la table d'oun homme tel qué vous. Oun homme dé pouvoir como vous, avec oun telle autorité et oun tel sex-apeal, comment né pas accepter ?" avec l'accent, si, si ! Elle sourit plus largement avant de reprendre plus sérieusement : "Je suis Emily Watson, enchantée de vous rencontrer."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chanteur / Chanteuse

Karl Mansennen


— Messages : 364
— Date d'inscription : 10/08/2009
— Age : 25
— Niveau: : $$$$
— Localisation : Beverly Hills
— Citation : Passion est Souffrance; Amour ne Devrait Pas l'Être


— What About U?
— Vos projets en cours:
— Vos Relations:

MessageSujet: Re: Les tontons flingueurs ont aussi besoin de manger (Pv Karl)   Dim 14 Fév - 10:43

Cela faisait seulement quelques minutes que j'étais entré dans ce restaurant que j'avais déjà de la compagnie... Et une agréable compagnie qui plus est! A vrai dire, elle ne semblait pas déranger par mes petits jeux débiles, tant mieux, ça me fera un camarade de bac-à-sable! Cette dernière, Emily, me répondit sur le même ton avec le même accent tout en me souriant. En acquiesçant de la tête, je fouillai mes poches pour en ressortir un faux cigare, néanmoins bien imité hormis le fait d'être en plastic, que je portai à ma bouche. Rajoutant une autre touche à ce petit côté de mafieux italien, assez débile lorsque l'on sait que je suis originaire d'Allemagne... Le cigare toujours au coin des lèvres, tapotant sur une bague imposante, bien plus pour être vraie également, j'entrepris de lui répondre en suivant le jeu vu que j'avais la panoplie!

-Mah, vous étes trop aimablé avec moi, Madame. C'est moi qui souis flatté d'être en oussi bonné compagnie. Mais, vous avez quand mêmé l'œil, il n'empêché qué vous n'étes pas mal dans lé genre non plous...

Continuant de jouer le jeu, le cigare à la main, tandis que je fouillai à nouveau dans ma poche pour trouver un briquet. Lançant un regard noir à ce cher Luigi et à quelques clients, ce dernier vient accueillir l'homme qui venait d'entrer tandis que les autres sortaient silencieusement. Toute cette synchronisation aurait réellement pu passer pour une organisation mafieuse, comme si ce restaurant même en était le repère. Revenant sur Emily, ayant trouvé un pistolet en plastique pour les gamins, comme je manquai de feu, je tirai sur le bout du cigare. Etant faux, un drapeau avec marqué "BOUM" sorti du canon, sous le regard médusé des personnes alentours qui devait véritablement me prendre pour un imbécile fini.

-Mah, né vous en faites pas... Vous étes en sécourité ici, Madame. J'ai des hommes parétout...

Reprenant un ton normal, mettant une petite pause au jeu en me raclant la gorge. Fixant de nouveau la jeune femme tout en lui lançant un sourire amusé, avec tout ce qu'il se passait c'était fort compréhensible.

-Enchanté Emily, désolé de ne pas m'être arrêté là, mais vous m'avez lancé, c'est de votre faute! Sinon, que faites-vous dans la vie? Je veux dire, autre que trainer et diriger un groupe de mafieux. En attendant, peut-être voulez-vous quelque chose? Je peux ramener ce bon vieux Luigi pour passer commande si vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les tontons flingueurs ont aussi besoin de manger (Pv Karl)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les tontons flingueurs ont aussi besoin de manger (Pv Karl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
­ « H O L L Y W O O D . O N . S T A G E » :: - « W E L C O M E . T O . L.A » :: --& Los Angeles City-

Livre d'Or

Topsites

Navigation

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit